GomaGoma, ville située à la pointe du lac, au nord du Kivu

L’endroit n’a pas beaucoup changé depuis qu’Ago était venu il y a maintenant pratiquement 10 ans. La pierre de lave due aux éruptions volcaniques faisait déjà du  lieu un endroit bien sinistre.

Pourtant,  certains trouvent Goma moderne – surement à cause d’une tentative de reconstruction depuis la dernière irruption volcanique de 2002. Mais s’il est vrai que les maisons ont été rebâties, les routes restent pratiquement inexistantes. Les 4X4, les minibus, les moto-taxi de fabrication indienne ainsi que ces engins à deux roues en bois que poussent les “esclaves transporteurs”, tous se partagent un semblant de route faite de roche noire. Une reconstruction partielle et sans véritable effort architectural, le tout couronné par la pauvreté ambiante.

On se laisse néanmoins surprendre par une grande ferveur puisque tout le monde est occupé et actif; même si la plupart du temps il ne s’agit d’effectuer que des “fucking jobs”, comme ils disent. Dommage, parce que leur énergie et force d’esprit mérite bien plus que cela.